« Salut les filles, aujourd’hui on va parler routine make-up ! »
Phrase à lire sur le ton d’une intro Youtube.

En vrai si on devait parler routine make-up ça irait assez vite puisque je n’en ai quasiment plus !
Enfin j’exagère.

Tout d’abord il faut savoir que j’ai un lourd passif avec le make-up. J’ai bossé dans les cosmétiques pendant plus de 5 ans. Autant vous dire qu’en matière d’armoires remplies de produits à dispo, de nouveautés à tester tous les 3 jours et de teintes d’OAP (ombres à paupières, ouais ouais) à foison, je me posais là.
Et même si j’ai fait de nombreuses sessions « dons aux amies », j’ai encore un stock important de produits à la maison (je préfère les utiliser, plutôt que de tout jeter pour racheter).

Le contexte étant posé, lorsque j’ai pris conscience de l’ampleur de la catastrophe écologique, de la nécessité de réduire au max notre consommation, nos déchets et la quantité de plastique produite, j’ai fait le tour de ma salle de bain et je me suis demandée comment je pouvais faire moins.

Côté make-up ma routine se limite donc à présent à :

– Une douzaine de cotons réutilisables « Les tendances d’Emma » dans leur boite en bois.

– De l’huile de jojoba : ma solution pour tout ! Elle a remplacé ma crème de jour, de nuit et mon démaquillant. Bien souvent elle m’évite même de me servir de mes cotons réutilisables puisque je me démaquille à main. Il me suffit d’appliquer une petite quantité d’huile dans la paume de mes mains. Ensuite je masse tout mon visage, en insistant sur mes lèvres si j’ai du rouge à lèvres et sur mes yeux pour le mascara et mon visage est nickel.
Je refais pareil le matin après ma douche pour nourrir ma peau et le tour est joué !
La bonne nouvelle c’est que même en ayant une peau à tendance grasse, l’huile fait des merveilles sur moi. Elle me donne un joli glow sans me faire briller de 1000 feux, c’est parfait !
Honnêtement je n’ai jamais eu une peau aussi clean.

– Ensuite j’applique mon incontournable anticernes / imperfections de chez Absolution. Il coûte un peu cher mais c’est un bon investissement, la matière s’étale bien, ce qui me permet d’en mettre très peu tout en couvrant mes cernes ainsi que mes petites rougeurs.

– Un coup de poudre Avril pour unifier mon teint.

– Une noisette de blush Glossier pour me donner bonne mine (oui sur ce coup je suis faible, les formules ne sont vraiment pas clean mais j’aime trop le rendu naturel et le packaging tube de peinture #shameonme).

– Un coup de mascara issu des restes de mes années dans la cosméto.

Et … C’est tout !


Parfois je suis folle et j’ajoute une pointe de rouge à lèvres pour donner une touche de couleur à mon look, ou un trait de crayon pour renforcer mon regard mais la plupart du temps je me limite à cela.

Ca m’a fait gagner un temps non négligeable le matin et étonnamment je m’aime de plus en plus.

Je n’ai pas encore mis le doigt sur les raisons de ce regain de confiance mais j’ai sans doute l’impression de moins de cacher / faire de moi ce que je ne suis pas. Psychologie de comptoir bonjour !
La conversation que nous avions eu avec Laëtitia il y a quelques mois a dû également faire son chemin en moi. En gros nous disions qu’il nous était encore compliqué de sortir sans make-up et que si l’on s’assumait sans make-up dans notre cocon perso, c’était une autre histoire à l’extérieur.
Maintenant, je me maquille toujours tous les jours même le weekend, et je me préfère toujours maquillée (petit pas par petit pas) mais je suis capable de sortir en jogging, pas lavée et sans make-up si besoin.

Et ça pour moi, c’est déjà énorme ! Peut-être qu’à 40 ans je ne me maquillerais plus du tout, qui sait. La route de la sagesse est encore droit devant moi.

Tout ça pour dire, qu’il existe des produits bio, cruelty free, qui sont de bonnes alternatives si vous avez envie de continuer à vous maquiller. Que l’on n’a pas besoin de 12 crèmes pour prendre soin de notre peau et que ce serait chouette si l’on arrivait toutes à s’aimer un peu plus!

Et vous vous en êtes où dans votre rapport au maquillage ? Vous avez arrêté, jamais commencé, vous ne vous envisagez pas du tout sans ?

Des bises et joyeuse journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *