L’année dernière j’ai décidé de faire un énorme tri dans mon dressing.

Le constat de base :
J’adore les fringues, je baigne dans la mode depuis que je suis toute petite et j’accumulais bien trop de pièces. A partir du moment où on commence à oublier l’existence de certains vêtements au fond de notre dressing, on sait qu’il y a un problème !

Pourquoi cette démarche ?
Elle s’inscrit dans une action plus globale, une prise de conscience de ce que l’on fait subir à la planète et de ce qui nous attend dans les années à venir. Une envie d’agir à mon échelle et si possible de sensibiliser les gens autour de moi. Sans les culpabiliser mais juste en leur montrant que ce n’est pas si compliqué d’agir !
En lisant, regardant des docu ou autre je me suis clairement rendue compte que même si j’adorais la mode, je ne pouvais plus cautionner les conditions de production, l’impact écologique et humain. Bref je ne voulais plus fermer les yeux sur ce qui m’arrangeait comme je l’ai fait pendant des années.

Comment j’ai procédé :
Hyper simple !
J’ai commencé par vider intégralement le contenu de mon dressing, catégorie par catégorie, sur mon lit. La quantité fait toujours un choc et ça motive à ne pas lâcher !

Ensuite j’ai passé tous mes vêtements en revue en me demandant si je les portais régulièrement, s’ils m’allaient vraiment bien (ne pas hésiter à ré-essayer si l’on n’est plus sûre), s’ils ne faisaient pas doublon avec d’autres pièces, bref si je les considéraient comme indispensables.

Méthode Marie Kondo, je n’ai gardé que mes pièces préférées (sans leur faire de petit bisou ni les remercier…je n’ai pas sauté ce pas). Et puis j’ai fait progressivement un tas « à donner » et un tas « à vendre ».

Comme j’avais énormément de vêtements j’ai eu pas mal de choses à mettre sur Vinted. Cela m’a permis de me constituer une petite cagnotte que je laisse sur l’app et dans laquelle je vais piocher quand j’ai besoin/envie d’une nouvelle pièce.
Je vous le concède ce système rend un peu captif à Vinted mais il me permet de ne plus sortir d’argent pour les vêtements. Je ne dépense que ce que je gagne. Ca encourage également à ne pas garder ce que l’on ne porte plus et si vous n’utilisez pas Vinted pour acheter, vous pouvez reproduire ce concept de cagnotte hors de l’appli.

Si vous ne vous rendez pas bien compte de ce que vous portez ou non, si vous êtes indécise ou très attachée à vos vêtements, un bon exercice peut-être de prendre une photo de votre look chaque matin pendant 10/15j. Cela vous permettra de vous rendre compte de ce que vous portez vraiment et de votre style quotidien.

Si le tri global vous paraît une trop grosse étape vous pouvez également procéder par saisons en commençant par la saison actuelle. Cela vous paraitra moins rude et en reproduisant le tri à chaque nouvelle saison vous ferez le vide progressivement. Une technique moins radicale.

N’hésitez pas à mettre de côté les pièces « en sursie ». Celles dont vous n’avez pas réussi à vous séparer même si au fond, vous savez que vous ne les mettez jamais (ou du moins pas souvent).
Pendant 2/3 mois observez si cela leur donne un regain d’attractivité et si ce n’est pas le cas, au prochain tri « ciao la pièce en sursie » !

Si vous en avez l’occasion vous pouvez aussi faire cet exercice avec une amie dont vous aimez le style. Cela vous permettra d’avoir un oeil extérieur sur votre dressing et lorsque vous hésitez elle saura vous dire « lâche l’affaire, mets-moi ça direct sur le tas du don ou de la vente » et ça fait du bien !

Ce que j’ai décidé de garder :

Comme je vous le disais il y a plusieurs façons d’agir. Soit vous pouvez raisonner par saison soit par garde-robe complète. Comme je n’ai pas de mal à me séparer des choses matérielles je suis passée direct à l’étape du dressing complet. J’avais vraiment besoin de faire le vide et surtout je voulais me constituer au maximum une garde-robe faite de pièces s’adaptant à toutes les saisons et toutes les occasions.
Par exemple les jupes et robes que j’ai gardé se portent aussi bien en été jambes nues qu’avec des collants en hiver.
Je ne voulais pas non plus d’une garde robe « boulot » et d’une autre pour le weekend, il me suffit d’accessoiriser une tenue pour la rendre plus chic et l’adapter à un mariage, une réu importante ou autre.

J’ai donc gardé à la fois des pièces basiques s’accordant avec tout, comme des t-shirts unis, plusieurs jeans et chemises, des pulls unis. Mais aussi des pièces plus originales / tendances qui me font plaisir et me donnent le moral. Ma tenue a un énorme impact sur mon moral, j’ai donc régulièrement besoin de couleurs et d’originalité pour me sentir en adéquation avec mon humeur.

Bilan : mon nouveau dressing

Je n’en suis clairement pas encore à la garde robe capsule, j’aime trop changer de silhouette pour réussir à me contenir à 30 pièces.
Mais j’ai réduit par 3 la taille de mon dressing, qui tient maintenant dans une armoire, toutes saisons confondues (hors manteaux).
Je vous ferai un autre article sur mes pièces incontournables si c’est un sujet qui vous intéresse !
Dans ce dressing il y a la juste dose de basiques intemporels mariée à une pointe de tendance. Cleaner son dressing ne veut pas dire abandonner son style, loin de là !
Avoir moins de pièces vous permettra de mieux les connaitre et d’imaginer de nouvelles combinaisons.

Next step : le durable

Si j’ai fait le vide la majeure partie de mon dressing est encore constitué de pièces issues de la fast fashion. L’idée n’était pas de tout renier, certaines pièces de la fast fashion peuvent tenir des années et l’on ne va pas tout jeter sous prétexte qu’elles ne sont plus en adéquation avec nos valeurs actuelles. Ce serait totalement contre productif.
Par contre quand j’achète une nouvelle pièce j’essaye de plus en plus de miser sur la qualité pour assurer une meilleure durabilité de mes vêtements. Je checke les matières, les conditions de production, pour me tourner vers celles qui ont le moins d’impact et ne pas encourager l’exploitation des ouvriers à l’autre bout du monde et la production à grand renfort de litres d’eaux et de traitements chimiques.

Bref j’essaye de consommer moins mais mieux et en conscience (C’EST BEAU !).

Encore et toujours, la seconde main :

J’aurais l’occasion de vous en reparler dans d’autres articles mais la seconde main est pour moi la solution permettant de trouver de jolies pièces sans encourager la production de nouveaux vêtements. Mais encore une fois, l’idée n’est pas d’imposer quoi que ce soit, pas mal de marques sont de plus en plus éthiques et vous proposent de jolies collections.

Dernier conseil si vous optez pour la seconde-main : veillez à ne pas tomber dans la surconsommation !
Quand j’ai découvert Vinted je me suis rapidement rendue compte que le principe était hautement addictif. Rien n’est cher, le choix est infini et il est facile d’en profiter pour en prendre 3 fois plus !
Alors essayez de vous assurer que vous avez vraiment besoin/envie d’un vêtement avant de craquer.
Et essayez d’appliquer la règle du « un qui entre un qui sort » cela vous permettra de ne pas ruiner tous les efforts faits lors du maxi tri de votre dressing !

Voilà j’espère que tout cela vous aura un peu aidé et donné l’envie de faire le vide dans votre trop plein de fringues 🙂
Si vous avez des questions ou envie que je développe certains points, surtout n’hésitez-pas. Je suis toujours preneuse de reco pour les articles à venir !

5 thoughts on “ Dressing detox : comment ne garder que l’essentiel ”

  1. Merci beaucoup pour tes articles! Les vêtements éthiques étant plus coûteux, je me suis tournée vers ceux d’occasion mais je n’arrivais pas à m’y retrouver sur Vinted tant l’offre est grande. Tes articles sont d’une grande aide et source d’inspiration! Je viens également de découvrir ton article sur les loisirs créatifs qui m’a donné envie de faire des ateliers. Merci encore!

  2. Super article.
    Par contre, j’ai deux gardes robe puisque nous ne mettons pas les vêtements portés en hiver en été et inversement.
    As-tu dissocié ta garde robe ?
    Se séparer de vêtement quand ils ne sont pas de saison est compliqué à mon sens.
    Quel est ton avis ?

    1. Merci beaucoup ! Quand j’ai fait le tri je me suis donnée l’objectif de n’avoir qu’une seule garde robe mélangeant été et hiver. J’ai donc trié toutes saisons confondues pour avoir le moins de pièces possible. Pour cela j’ai essayé de prioriser les pièces qui pouvaient se porter été comme hiver, par exemple je porte mes jupes et mes robes l’hiver avec des collants et l’été sans, celles à bretelles, l’hiver avec des t shirts manches longues et des pulls par dessus et l’été sans.. Il y a pas mal de tips comme ça. Bien sûr il me reste des vêtements vraiment saisonniers comme les pulls épais, les maillots de bain etc mais au final je me suis rendue compte que je pouvais porter pas mal de choses n’importe quand, tout est surtout question d’assemblage ! Mais clairement il ne s’agit pas de se débarrasser de tout pour avoir besoin de racheter par la suite, ce serait contre productif 🙂 Il faut juste trouver le bon équilibre et ça prend un peu de temps ! J’espère que ma réponse pourra t’aider en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *