Comme vous le savez, lundi je me suis lancée dans le projet 333.
Après avoir trié ma garde-robe, vendu, donné et fait des affaires sur Vinted, j’avais envie de passer une nouvelle étape et de me prouver que je pouvais me satisfaire d’encore moins.
Je me suis donc lancée dans ce projet qui consiste à ne porter que 33 pièces (accessoires, chaussures et sacs compris) durant 3 mois.

La première étape a donc été d’établir ma sélection.
Aujourd’hui je vous partage mes choix et les enseignements que j’en ai retiré.

LA LISTE:

3 vestes / manteaux : deux vestes à motifs une unie beige pour aller avec tout.
1 salopette : ma pièce risquée pour me forcer à la porter parce que je l’adore mais je n’y pense pas suffisamment souvent.
2 jeans : basiques pour septembre.
2 pulls / sweat : dont un avec Farah Fawcett dessus, normal.
3 débardeurs : pour les fortes chaleurs et les vacances.
3 sacs : un panier pour aller avec tout, un cabas coloré et mon petit Chanel moutarde que j’aime plus que tout pour les journées plus habillées.
6 t-shirts : la plupart à motifs, un uni blanc et un noir pour faciliter les assemblages.
5 chemises : en soie, chinées, à pois, à fleurs et une en jean pour les jours sans envies.
2 jupes midi : une à pois une unie noire pour les marier avec tout.
7 robes : à fleurs et bien bariolées, mes préférées.
4 paires de chaussures : les vans sans qui je ne serai rien, une paire de talons au cas où, une paire de Birck pour tous les jours et de jolies sandales plates.
2 paires de boucles d’oreilles : pour parfaire les looks (les bijoux que l’on n’enlèvent pas ne comptent pas, heureusement pour moi c’est le cas de toutes mes bagues et de mon bracelet).

Soit un total de 40 pièces (Oui je vous l’avais dit j’ai un peu triché).
Je n’arrivais plus à retirer et je me suis dit que pour une 1ere je ne voulais pas me sentir frustrée. Je me rendrai compte pendant les 3 mois si tout m’est utile et je supprimerai peut être certaines pièces pour redescendre à 33.
Je me laisse également la possibilité d’échanger certaines pièces contre d’autres, s’il se met par exemple à faire un temps infâme en septembre.

Comment j’ai établi cette liste ?
En tenant compte de la météo, du programme de mes trois mois à venir, de la manière dont j’aime le plus m’habiller.

Ce que j’en retiens….

J’ai besoin d’originalité
Dans les silhouettes, les compositions. Plus que le nombre de pièces, c’est important pour moi de pouvoir être très différente selon mes humeurs.
J’ai donc veillé à varier les formes, les matières, les imprimés pour pouvoir faire des compositions diversifiées.

J’adore les imprimés…mais
Comme vous le verrez et sans suprise de mon côté : c’est la fête de l’imprimé ! Pois, rayures, fleurs, léopard tout y passe. Je porte rarement de tenues unies, il était donc important pour moi d’avoir de nombreuses pièces fortes dans cette sélection. Contrairement à ce que l’on voit beaucoup sur les moodboards de capsule wardrobe, je ne m’imaginais pas du tout avec un assemblage de pièces neutres, unies, tout simplement parce que ce n’est pas mon style.
Cependant j’ai tout de même gardé, une jupe et une robe noires, des jeans basiques et quelques hauts unis parce que je sais que certains jours je n’ai tout simplement pas envie de faire d’efforts et dans ce cas je suis bien contente de pouvoir enfiler une tenue super sobre.

J’ai une gamme colorielle prépondérante
Moi qui pensais porter un peu de tout. Ce n’est pas tout à fait vrai. En sélectionnant mes pièces préférées je me suis rendue compte que je privilégiais les couleurs primaires, franches avec une base blanche, noire et rouge. Je décline ensuite en ajoutant des touches de bleu, de vert et d’ocre ou de moutarde. J’opte souvent pour des silhouettes noires et blanches avec des touches de couleurs, les fonds de mes robes sont sombres. Je ne suis pas une fille romantique, je ne porte ni pastel, ni rose, parce qu’au final, ça ne colle pas trop avec ma personnalité.

Les robes sont mes pièces d’été préférées
7 ça peut paraitre beaucoup, mais je porte des robes tout le temps en été. Un bel imprimé, une jolie coupe, avec des baskets, des talons ou des Birk, le look est fait. Alors vive les robes, surtout quand elles sont vintage !

Trêve de divagations je vous montre de ce pas quelques pièces de cette garde-robe capsule d’été, pour que vous puissiez vous faire une idée par vous-mêmes.

En voguant dans le monde merveilleux des capsule wardrobe sur internet je me suis rendue compte que c’était un univers ultra codifié, qu’il fallait faire de jolis board avec tous nos vêtements bien détourés et poser à côté de son portant. Pas de bol pour vous je n’ai pas de portant et pas eu le courage de tout détourer, je vous livre donc tout cela dans son jus, ne m’en voulez pas. Promis je ferai un effort sur les photos portées.

voilà une partie des pièces que j’ai décidé de porter ces 3 prochains mois. J’espère que ce ne sera pas trop compliqué pour vous de transposer mes assemblages à votre garde-robe mais peut-être au contraire que cela vous donnera envie de troquer quelques basiques par des pièces plus risquées 🙂

Et pour suivre mon challenge au quotidien, ça se passe sur Instagram, a très vite pour la suite !

2 thoughts on “ #2 – Projet 333 la sélection ”

  1. Bonjour Myrtille,

    Je voudrais te dire un immense MERCI. Et m’excuser d’avance pour le pavé qui suit, mais j’avais envie de parler de mon expérience.

    Cela fait maintenant un moment que je connais le concept de garde-robe capsule, que je traîne sur Pinterest pour faire des moodboards de capsules ou de palettes de couleurs. Résultats, cela me décourageait plus qu’autre chose, car comme tu le dis si bien les capsules sont pour la plupart très basiques, avec des styles qui finalement correspondent bien aux autres mais pas à moi. J’avais bien commencé à préparer des listes pour une capsules, mais les règles étaient trop rigides (tant de hauts, tant de pantalons…) et j’étais confrontée à deux problèmes. Le premier, c’est que j’avais beau faire, je n’arrivais pas à rester dans le cadre des couleurs « main, neutral, accent » tout en me faisant plaisir. Le deuxième, c’est que finalement, l’élaboration de mes capsules me donnait plus envie de racheter 15 pièces que d’utiliser ce que j’avais déjà dans ma garde-robe. Oui, acheter un beau basique, de qualité, dans une couleur neutre, c’est bien. Mais en acheter 15, pour ensuite se lasser parce que cela ne me correspond pas et que je m’ennuie, c’est quand même un beau gâchis.

    Finalement, ton post de lundi a tout déclenché. Je me suis dit, pourquoi me limiter aux règles dictées par les autres pour une capsule qui au final n’appartient qu’à moi ? Effectivement, les robes par exemple sont souvent très limitées dans les capsules (1 à 2) car elles offrent moins de combinaisons qu’un haut et un bas. Mais moi, je les aime mes robes en été ! Je me sens bien dedans, belle, pas serrée dans mes vêtements ! Oui, certaines de mes pièces sont de la fast fashion, j’ai sans doute fait du mal sans le savoir à des ouvrières du Vietnam ou du Bangladesh en les achetant, quand on parlait beaucoup moins du côté « éthique » de la mode et je suivais les promotions comme un mouton. Mais en attendant, en faisant le tour de mes anciennes photos de vacances, j’ai réalisé que l’une des premières pièces que j’ai choisies pour ma capsule (un débardeur H&M, sans doute payé 5€ en solde), je le porte tous les ans sans exception depuis 9 ans. J’ai continué à parcourir mes photos : ici, ma petite robe rouge dans laquelle je me sens si bien, là ma veste en jean que je porte avec mon débardeur, puis ma robe rouge… Tiens, une robe bleue, j’avais oublié que je l’avais celle-là. Je suis capable de compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où je l’ai mise : 1.

    La vérité, c’est que ma capsule, je l’avais déjà dans mon armoire. Mais j’étais trop obsédée par les prétendues « règles » pour le voir. C’est pour cela que je te dis merci, car c’est ton article de lundi avec cette petite phrase anodine (« j’ai un peu triché ») qui m’a permis de sauter enfin le pas et d’ouvrir les yeux. Je suis allée dans mon armoire. J’ai pris les pièces que j’aime, celles que j’aurais envie de sauver en priorité si mon appartement brûlait (bon, en vrai je me sauverais d’abord moi !), celles que j’aime mettre et remettre en été. Il y a cette petite jupe tropicale, qui ne va qu’avec à peine 1/4 des hauts de ma capsule. On s’en fout, je la mets tout le temps ! Et mon gilet fuchsia, il ne va pas avec ma robe rouge, ni avec ma jupe, ni avec mon sac de plage corail. Tant pis, il va avec d’autres choses !

    Finalement, j’en suis à 33 pièces MAIS j’ai triché et j’ai décidé de ne pas compter certaines choses. Mes lunettes de soleil, car c’est pour des raisons médicales (hypersensibilité au soleil). Mon sac de boulot, car ce n’est pas un choix mode mais pratique, et qu’en plus j’ai la chance ne très peu travailler pendant les 3 mois d’été. Mes 3 robes de cérémonie ainsi que mon petit sac noir matelassé et mes talons de 15 cm, que je ne mets que lors des mariages ou baptêmes, parce que je ne vois pas pourquoi un ou deux évènements dans l’été devraient bloquer une partie de ma garde-robe pendant 3 mois.

    Les règles qui me conviennent le mieux sont celles que j’ai créées, et j’aurais aimé m’en rendre compte plus tôt.

    Me voilà donc aujourd’hui avec 4 robes, 2 vestes, 4 gilets, 2 pantalons, 1 legging, 2 shorts, 2 jupes, 2 débardeurs, 5 hauts, 4 sacs, 1 capeline, 1 foulard, 3 paires de chaussures. Il manque seulement un haut jaune (ma couleur préférée) qui, maintenant que j’ai une vision précise de toutes les pièces de ma garde-robe, pourrait permettre de faire de nombreux autres looks. Du coup, je sais précisément ce qu’il me manque, et comme il ne s’agit que d’une pièce, je vais pouvoir investir dans une marque de qualité, de préférence en seconde main.

    Tout ne va pas avec tout, mais je sais que j’ai très largement de quoi m’habiller. Tous mes vêtements tiennent sur 1/4 de la barre de ma penderie (j’ai mis tout le reste dans des caisses en plastique, j’attends d’expérimenter ma capsule avant de revendre certaines pièces). Et j’ai aussi remarqué que l’intégralité de ma garde-robe d’été tient dans une valise cabine ! C’est assez incroyable de me dire que je pourrais potentiellement partir en vacances chez mes parents pendant plus d’1 mois tout en emmenant l’intégralité de ma garde-robe !

    Dernière chose que j’ai faite, j’ai installé sur mon téléphone l’application Stylebook, qui permet de visualiser tous ses vêtements et de créer des associations. On peut même sur la calendrier indiquer chaque jour ce qu’on a porté, et l’application fait des statistiques sur les articles les plus et les moins portés. Pour le détourage, l’application le fait toute seule. Je ne sais pas si j’aurai la rigueur de remplir tous les jours du calendrier, mais j’ai envie d’essayer, car je pense que cela pourrait être intéressant pour faire l bilan en fin de saison !

    Je vais suivre avec attention tes retours ici et sur Instagram, je suis dans tous les cas très heureuse d’avoir enfin ma capsule et c’est un peu (beaucoup) grâce à toi ! Je me sens tellement soulagée!

    Passe une très bonne journée.

    1. Hello Pauline,

      Merci beaucoup pour ton commentaire fleuve, ça me fait hyper plaisir ! J’ai lancé le projet avec une certaine naiveté mais je me suis vite rendue compte que le monde des capsule wardrobe etait ultra codifié ! Tu as eu bien raison de t’affranchir de tout ça, ce qui compte c’est de se sentir bien, que ce soit avec une capsule full robes et jupes, une capsule bariolée, ou une plus neutre et intemporelle ! Vive le « la règle c’est qu’il n’y a pas règle ». J’ai hâte de faire le bilan de ces trois mois et de composer ma capsule automnale, mon but étant de reprendre certaines pièces de la capsule été pour ne pas trop accumuler ! Bon courage pour ta capsule et n’hésite pas à me donner des nouvelles sur Insta ou ici 🙂 (je vais checker ton app, je ne connaissais pas ! De mon côté j’essaye de garder une photo par jour pour voir à la fin ce que j’ai le plus porté et faire quelques stats).

      Bises et à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *