tout a commencé lorsque j’ai lu cet article de Julie sur les dérives de l’occasion.
Et puis dans la foulée il y a eu ce commentaire d’un pote sur la surconsommation et le lendemain matin rebelotte lors d’une toute autre conversation.

Je me suis rendue compte d’une part que mes sélections Vinted, pouvaient être interprétées comme une incitation à la consommation. Et d’autre part, que le chemin vers un dressing plus responsable et minimaliste n’était ni linéaire ni instantané.


J’ai donc tout d’abord rédigé ces quelques lignes pour expliciter le but des sélections Vinted.
L’idée de ces sélections est de prouver aux personnes encore réfractaires à la seconde-main, ou qui n’y auraient même pas pensé, quelles peuvent s’habiller tendance, moderne et à bas prix sans rien acheter de neuf.

Mon but c’est un peu de rendre la seconde-main sexy mais aussi moins compliquée !
Je sais que vous êtes nombreuses à ne pas passer le cap par manque de temps, d’inspiration ou par rejet des photos douteuses présentées sur Vinted et de son offre pléthorique.
Bien sûr les sélections sont fréquentes et je vous montre de nombreuses pièces par ici et sur Instagram. Mais je ne le fais surtout pas pour vous inciter à acheter tous les deux jours une nouvelle pièce d’occasion. Je le fais en essayant d’avoir les thématiques les plus exhaustives pour répondre aux besoins du plus de monde possible.
Le problème, c’est que ce que cela provoque au réel, je n’en sais rien et du conseil à la surconsommation il n’y a qu’un pas…

je continuerai donc à faire des sélections Vinted afin de vous inspirer mais aujourd’hui j’ai décidé de me lancer un nouveau défi pour que l’on s’accompagne mutuellement dans la réduction de notre garde-robe.

J’ai trié, revendu, donné, je n’achète plus de neuf, j’ai fait des affaires en seconde-main, ma prochaine étape sera donc de me prouver que je peux faire avec encore moins et sans acheter.

Dans cette optique, j’ai trainé tout le weekend sur les comptes Youtube et Instagram de filles minimalistes à lire des trucs comme #333project #10x10challenge ou #capsulewardrobe, je suis allée chercher ce qui se cachait derrière ces noms étranges et je me suis dit : BANCO !

En ce lundi 1er juillet je me lance donc dans le projet 333.
Pour celles qui ne connaissent pas, le projet 333 a été initié par Courtney Carver, le but est de ne porter que 33 pièces (incluant chaussures, sacs et accessoires) durant 3 mois (donc de juillet à fin septembre pour moi) et de se prouver qu’en fait on le vit très bien (OU PAS, on verra !). « Be more with less », se laisser moins de choix pour avoir l’esprit plus libre !

Je vous partagerai très prochainement un article avec les pièces que j’ai sélectionnées (SPOILER alert : j’ai un peu triché).
Et ensuite vous pourrez suivre tout ça au jour le jour sur Instagram.

Et puis si ça se trouve je vais tenir 15 jours, hyper mal le vivre et laisser tomber, mais ça aura au moins eu le mérite de vous faire rire !


Rendez-vous sur insta pour le début du challenge et surtout SOUHAITEZ-MOI BONNE CHANCE !

4 thoughts on “ #1 – Projet 333 le lancement ”

  1. Bon courage pour ce projet, c’est chouette ! Moi je fais un peu ça, dans le sens où j’ai un trentaine de pièces par saison que je prend plaisir à ressortir / ranger tous les trois mois, mais j’ai également une trentaine de pièces basiques qui me servent toute l’année (les jeans, les chemisiers et t-shirts unis basiques, pulls tout simple et baskets…). Ce qui me fait au final une armoire à environ 60 pièces sorties et 90 rentrées en permanence. 150 en tout, c’est peut-être beaucoup mais en tous cas j’en suis très satisfaite, je n’ai pas trop de choix devant une armoire trop pleine le matin et je peux quand même me permettre de passer trois semaines sans faire de lessives xD . Je pense que ça va réduire au fur et à mesure que les pièces deviennent trop petites ou s’abiment, mais pour l’instant je les aime toutes et c’est le plus important !!

    1. C’est une super initiative ! Pour le nombre de pièces je pense que cela dépend d’où on part. Avec une garde-robe conséquente un tri à 150 pièces peut déjà nous paraitre très restrictif, le tout est de le faire progressivement et je suis sûre, comme tu le dis, que ce nombre va réduire avec le temps. Je n’ai pas vraiment de garde-robe par saison, je choisis mes pièces pour pouvoir les porter à quasi tous moments de l’année donc j’espère pouvoir réduire encore davantage et passer en dessous de la barre des 100. Mais je le fais pas à pas (et comme toi j’essaye de faire le moins de lessives possible) 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *